logo

b_300_200_16777215_00_images_2016_croatia_flares_1806_620_401_100.jpg

Nous apportons ici différentes précisions relatives au communiqué de l’association nationale des fans de l’équipe nationale croate suite aux évènements survenus à Saint-Etienne lors du match contre la République tchèque le 17 juin lors de l’EURO 2016 où des supporters croates ont été vus en train de se battre dans les tribunes, de jeter des fumigènes sur la pelouse, manquant de peu de blesser sérieusement un steward avec une bombe agricole qui a explosé au moment où celui-ci voulait la retirer du terrain.

Nous sommes convaincus qu’il est extrêmement important de prendre en compte leurs opinions et leur travail pour pouvoir évaluer de façon appropriée les événements de Saint-Etienne et nous espérons que toute sanction de l’UEFA prendra en considération cet engagement proactif des supporters contre le hooliganisme. Ci-après, leur communiqué:

Communiqué de l’Association Croate de Supporters Uvijek Vjerni sur les attaques de hooligans à Saint-Etienne.

Nous faisons part, en tant que supporters croates, de notre consternation suite aux incidents violents et racistes qui ont eu récemment lieu à Saint-Etienne et que nous condamnons.  Dans le même temps, certaines questions ouvertes subsistent et des remarques peuvent être faites :

99% de l’ensemble des supporters croates n’ont provoqué aucun incident et ont affiché un comportement respectueux pendant tout le tournoi. Nous sommes par conséquent fiers de la réaction de la majorité de supporters croates présents dans les tribunes et qui sont en grande partie restés calmes mais ont clairement affiché leur opposition pendant et après ces attaques abjectes de hooligans. Le public croate a même créé une page Facebook publique, pour partager des preuves de ces actes racistes d’une violence rare, révélant les noms de leurs auteurs au grand public.

La triste vérité derrière tout ceci est que tous les plans, presque dans leurs infimes détails, étaient connus à l’avance. L’information a été partagée à la Fédération Croate de Football, avec les média, avec la police croate et avec le Responsable de la Sécurité de l’UEFA. Tout le monde savait que des hooligans croates allaient venir et avaient prévu une attaque à l’intérieur du stade.

Dans ces conditions, nous nous demandons comment cela peut-il être possible que la police française n’ait pu être informée de ces éléments pourtant largement partagés ?

Comment est-il possible que des hooligans identifiés puissent entrer dans le stade après l’échauffement ? Comment est-il possible d’introduire une telle quantité de fumigènes, de pétards dans un stade, de les jeter sur le terrain, et tout cela alors que la police et les agents de sécurité du stage  avaient pris connaissance de ces plans ?

La police savait également que les hooligans avaient prévu d’envahir le terrain à la 85ème minute.

Comment est-ce possible que les hooligans soient identifiés dans les tribunes, soient indiqués aux stewards et autres services compétents et que rien n’ait lieu ?

N’est-ce pas le travail de la police de nous maintenir en sécurité ?

Si les hooligans jetaient des bombes, la police française réagirait-elle peut-être ?

Pourquoi nous, en tant que supporters responsables, et nos membres, qui ont dirigé la Fans’ Embassy et qui disposaient de toutes ces informations, n’avons jamais été invités aux réunions de sécurité organisées régulièrement malgré les sollicitations faites par l’organisation européenne des supporters, Football Supporters Europe ?

Comment est-il possible que des hooligans responsables d’incidents en tous points identiques à Milan puissent se balader librement ?

Que doit-on faire à présent ? A qui devons-nous rapporter ces éléments, pour finalement être enfin écoutés et pouvoir provoquer des changements ?

On essaie de faire notre partie du travail pour changer les choses. Jusqu’à présent, sans aucun effet ni support institutionnel. De plus, nous sommes punis pour leurs actions, y compris via les sanctions de l’UEFA, avec par exemple des matchs à huis clos. Qu’ont fait les 99% des supporters croates de si mal pour mériter cela ?

Sommes-nous censés, en tant que vrais supporters, nous occuper nous même de la question du hooliganisme en l’absence de support de toute organisation étatique, que ce soit de la police ou des institutions, ou des institutions du football ?

Les journaux de demain reprennent notre communiqué de presse dans lequel nous invitons tout le monde à venir à Bordeaux pour soutenir notre équipe et empêcher de nouveaux actes hooligans avec le slogan :

La Croatie va se défendre à Bordeaux !

Beaucoup de groupes de supporters croates nous ont contactés après les attaques et nous ont exprimé leur opposition à ce qui a eu lieu et ont annoncé qu’ils viendraient à Bordeaux. Beaucoup de vétérans de Split et d’autres venus de toute la Croatie viendront. Ils veulent montrer que nous refusons que notre football soit détruit de la sorte, que ce soit par la corruption et les malversations au niveau de sa gouvernance, ou par les attaques hooligans contre tous les fans.

Nous invitons l’Etat croate et l’UEFA à se joindre à nous dans la lutte contre le hooliganisme. C’est maintenant le moment d’agir !

Nous faisons appel à l’UEFA, l’Etat croate et les institutions du football pour punir ces individus qui commettent des crimes, et non leurs victimes, comme les milliers de supporters croates pacifiques qui ont célébré et fait la fête avec tous les autres fans lors de cet EURO 2016 dans un esprit de solidarité internationale.

Fan Club Uvijek Vjerni 

Croatie

______________________________________________________________________________________________


PRIOPĆENJE KLUBA NAVIJAÇA UVIJEK VJERNI VEZANO ZA HULIGSNSKO DJELOVANJA U SAINT-ETIENNEU

Povodom nedavnih nasilnih i rasističkih incidenata u Saint-Etienne, izražavamo zgražanje i osudu u ime svih pravih hrvatskih navijača. Istovremeno, postoji niz otvorenih pitanja i komentara koji zaslužuju odgovore.

Hrvatskih navijači nisu napravili niti najmanji incident te su tijekom cijelog turnira pokazivali poštovanje prema svima. Vrlo smo ponosni na jasnu i odlučnu reakcije protiv huligana unutar tribina za vrijeme i nakon odvratnog huliganskog napada. Hrvatska javnost kreirala je i javnu Facebook stranicu gdje se nakon evidentnih dokaza o nedjelima, imena počinitelja javno prikazuju u javnosti.

Tužna je istina da su svi planovi huliganskog djelovanja bili unaprijed poznati. Informacije je imao HNS, mediji, hrvatska policija i UEFAin djelatnik za sigurnost. Svi su znali da hrvatski huligani dolaze i planiraju napad.

U tom kontekstu, pitatamo se kako je moguće da je francuska policija bila toliko neupućena sa svim informacijama i logistikom?!

Kako je moguće da evidentirani huligani mogli ući na stadion nakon upozorenja? Kako je moguće da se unese tolika količina pirotehnike i topovskih udara na stadion te da ih se baca na teren, a sve to nakon što su policija i sigurnosne službe na stadionu bili informirani o planovima huligana?

Policija je znala, ušli su u 82 minuti, a prekid je planiran za 85 minutu.

Kako je moguće da su huligani identificirani i na tribinama te pokazani svim sigurnosnim sluzbama na stadionu i da se ništa ne dogodi?

Nije li to posao policije da svim posjetiteljima osigura sigurnost na stadionu?

Da su huligani bacali bombe, da li bi tada francuska policija reagirala?

Zašto mi kao odgovorni navijači i tim hrvatskog veleposlanstva za hrvatske navijače nismo pozvani na sastanak o sigurnosni unatoč traženja od strane Football Supporters Europe?

Kako je moguće da su huligani koji su odgovorni za doslovno ista nedjela u Milanu hodaju potpuno slobodni?

Što više trebamo učiniti, kome prijaviti da nas se konačno čuje i dogodi nešto?

Mi smo napravili naš dio posla kako bi se stvari promijenili. Nažalost bez učinka i bilo kakve podrške institucija. Pored toga, mi smo kažnjeni za postupke holigana sankcijama UEFA-e poput igranja pred praznim tribinama. Da li su pravi hrvatskih navijači krivi za ovo?

Da li se mi kao pravi navijači trebamo baviti problemom hooliganizma, budući nemamo nikakvu podršku od bilo koje državne institucije, policije, organizacije ili nogometnog tijela u ovoj borbi?

Novine u hrvatskoj ponavljaju naše priopćenje u kojem smo pozvali sve da dođu u Bordeaux i podrže našu reprezentaciju te spriječe huliganizam koji najviše šteti Hrvatskoj državi pod sloganom:

Hrvatska se brani u Bordeauxu!

Mnoge hrvatski navijački su nas kontaktirali nakon napada i izrazili svoje protivljenje onome što se dogodilo te su najavili dolazak u Bordeaux. Mnogi branitelji iz Splita i iz cijele Hrvatske dolaze na utakmicu. Svi s ciljem da se ne dopusti unistavanje hrvatskog nogometa na ovakav način niti uz korupciju i prljavštinu na razini vlade, niti huliganskih napada preko leđa svih navijača.

Pozivamo hrvatsku državu, a također i UEFAu da nam se pridruže u borbi protiv huliganizma. Sada je vrijeme za djelovanje!

Dodatno, pozivamo UEFA-u, hrvatsku državu i nogometne tijela da kazni one pojedince koji počinili zločin, a ne nas žrtve, tisuće pristojnih hrvatskih navijača koji su slavili feštu nogometa zajedno sa svim ostalim fanovima na cijelom EURO 2016.

Fan Club Uvijek Vjerni
Hrvatska